Текстов песен в базе: 1 276 951
Chacun son heure

Chacun son heure

Rizla

Mais pourquoi moi merde, j’ai rien fait pour mériter ça
Du sang sur mes vêtements qui ruisselle entre mes doigts
Pleins d’gens autours de moi, ils ont tous sorti leur portable
J’me sers l’abdomen, la douleur est insuportable
Tout le monde me regarde comme si j'étais un spectacle
Et c’est l’cas, j’aurais pu éviter cette lame
Et cette larme, se mélange au sang sur ma joue
Man demain j’serais surêment en dernière page dans un journal
Des gars veulent m’aider, j’garde le silence
J’vais crever avant d’voir arriver l’ambulence
J’pense à ma mère qui va pleurer jusqu'à la mort
Quand deux flics viendront lui annoncer qu’je suis à la morgue
J’pense, mais ma vie ne défile pas
Mes paupières se ferment, c’est peut-être la fin de l’histoire
J’en étais sûr, il ne faut pas croire au destin
J’suis là dans cette rue en train d’serrer c’bout d’intestin
Et je prie, j’espère, par peur de m’faire emporter
J’retarde l'échéance, mais j’crois bien qu’j’vais la rencontrer
J’ai perdu trop d’temps à pratiquer le hors-piste
J’m’en vais rejoindre l’espace, chacun son heure fils
Les temps sont durs man, normal c’est la guerre
J’vois mes camarades s’faire trancher dans les tranchées
Aucune chance de s’en sortir, on est coincés
Dans quelques minutes, les allemands viendront nous lyncher
Certains prient, certains s’mettent à paniquer
Trois, quatre balles dans l’chargeur, on va s’faire niquer
Mon ouïe diminue, avoeuglé par la poudre
Des mines, des obus s’mettent à gronder comme la foudre
A cette heure ci les chleuh j’en ai plus rien à foutre
Mon gosse sera orphelin, ça ne fait aucun doûte
A défaut d’espoir, il me reste un peu d’courage je crois
Quitte à crever, ben, autant en faire crever deux, trois
Je fixe la bayonette sur le canon d’mon fusil
Elle ira s’planter dans l’estomac d’un nazi
Alors j’me relève, pour observer le chant puis
Là plus rien, mon rêve s’arrête d’une balle dans la tempe

Вопросы про песню

Задать вопрос Всего: 0


Тексты других песен исполнителя

© 2017–2024 textach.ru